Make your own free website on Tripod.com
Un jour avec Louis XIV
Le métier de roi: un jour avec Louis XIV

Le Roi gouverne par lui-même

En 1660, Louis épouse l'infante d'Espagne Marie-Thérèse. L'année suivante, lorsque son parrain et Premier ministre, le cardinal Mazarin, meurt, le souverain de 23 ans annonce qu'il gouvernera par lui-même. Personne n'y croît. Pourtant il va s'obliger à tenir conseil chaque jour, conseil dont il écarte les grands seigneurs, s'entourant de ministres qui lui doivent tout.
Pour réussir, il faut que le roi ait une vie très organisée, sans liberté; il faut qu'il fasse à chaque instant ce qu'il appelle son "métier de roi".

"Avec un almanach et une montre, on pouvait à trois cents lieux de lui, dire avec justesse ce qu'il faisait ", écrit Saint-Simon en parlant de Louis XIV.
La régularité de la journée du Roi était nécessaire afin que les officiers de service auprès du souverain sachent exactement ce qu'ils devaient faire, où, quand et comment. Ainsi allait la "mécanique" de cour.


Lever
8h.30 " Sire, voilà l'heure", le Premier valet de chambre éveille le Roi. Le Petit Lever commence. Médecins, familiers et quelques favoris qui jouissent des Grandes Entrées pénètrent successivement dans la Chambre du roi. Il est lavé, peigné, rasé (un jour sur deux). Les officiers de la Chambre et de la Garde-robe entrent à leur tour pour le Grand Lever durant lequel le Roi est habillé et déjeune d'un bouillon. Les personnages les plus importants du royaume sont admis. On estime à une centaine le nombre habituel des assistants, tous masculins.

La messe
10h. Sortant de l 'Appartement du Roi, un cortège se forme dans la Galerie des Glaces. Le Roi suivi des courtisans traverse le Grand Appartement. Le public peut alors voir le monarque et même lui remettre un placet (requête écrite). A la Chapelle, le Roi se place à la tribune. La messe dure une demi-heure environ. La Musique de la Chapelle, renommée dans toute l'Europe, y chante toujours de nouvelles compositions de Lully, de Lalande ou autres.

Le conseil
11h. De retour dans son appartement, le Roi tient conseil dans son Cabinet. Dimanche et mercredi, conseil d'Etat. Mardi et samedi, conseil des finances. Lundi, jeudi et vendredi, un nouveau conseil d'Etat peut remplacer le conseil des dépêches ou le conseil de conscience, à moins que le Roi ne s'offre le plaisir de s'intéresser à ses bâtiments. Habituellement, cinq à six ministres entourent le souverain qui parle peu, écoute beaucoup, conclut toujours.

Dîner au petit couvert
13h. Dans sa chambre, le Roi mange seul assis à une table dressée face aux fenêtres. L'assistance à ces repas, en principe privé, mais auquel Louis XIV admet tous les hommes de la Cour, y est comparable à celle du Lever.

Promenade ou chasse
14h. Le matin, le Roi a donné ses ordres, annonçant son intention. S'il s'agit de la promenade, elle se fera dans les jardins soit à pied, soit en calèche avec les dames. Si son choix s'est porté sur la chasse, sport favori de tous les Bourbons, elle le mènera dans le parc lorsque le Roi chasse au tir, dans les forêts aux alentours lorsqu'il chasse à courre.


Appartement ou travail
18h. Louis XIV laisse souvent le soin de présider les soirées d'appartement à son fils. Quant à lui, après avoir signé les nombreuses lettres préparées par son secrétaire, il se rend chez madame de Maintenon pour y instruire un dossier d'importance avec l'un des quatre secrétaires d'Etat.

Souper au grand couvert
22h. Une foule emplit l'antichambre de l'Appartement du roi pour ce souper en public auquel chacun peut assister. Le Roi admet à sa table les princes et princesses de la Famille royale. Le repas terminé, le Roi regagne sa chambre pour le "bonsoir aux dames" puis, dans son Cabinet, il offre un temps de conversation à ses familiers.

Le Coucher     
23h 30. Il refait, en sens inverse, le rite du Lever, mais il est mené plus rapidement.
Ce rythme quotidien s'impose à Louis XV et à Louis XVI, mais ceux-ci supportent mal les contraintes de l'étiquette. Ils ont tendance à se réfugier dans leurs appartements privés ou dans des petits châteaux alentour. Levers et Couchers, soupers au Grand Couvert deviennent de plus en plus rares. Le courtisan s'en plaint: on ne voit plus le Roi.

Pendant un jour, Louis XIV ne s'est occupé de la politique du pays que trois heures. Le reste du temps, il a donné sa vie en spectacle. On pourrait croire qu'il ne fait pas son métier sérieusement, mais le spectacle lui permet de contrôler la noblesse.

LE ROI EST BIEN COMME LE SOLEIL: TOUT TOURNE AUTOUR DE LUI, IL EST LE CENTRE DE TOUT

Le mythe solaire
Louis XIV choisit le soleil pour emblème. Le soleil, c'est Apollon, dieu de la paix et des arts ; c'est aussi l'astre qui donne vie à toutes choses, qui est la régularité même, qui se lève et qui se couche. A l'instar du dieu, Louis XIV, héros guerrier, ramène la paix; il protège les arts, il est le dispensateur de toutes les grâces. Par la régularité de son travail, par ses levers et couchers publics, il marque la ressemblance. Partout le décor de Versailles mêle les représentations et les attributs du dieu (lauriers, lyre, trépied) aux portraits et aux emblèmes royaux (le double L, la couronne royale, le sceptre et la main de justice). Dans le Grand Appartement du roi le salon d'Apollon est la pièce principale car c'était à l'origine la chambre de parade du souverain. L'histoire du dieu se développe également dans les jardins.